Interviews Invités

Arnaud STEFFEN – L’art de vivre à la rémoise

Arnaud-L'art de vivre à la rémoise_1

Fin gastronome et épicurien dans l’âme, aujourd’hui, je vous présente un personnage phare de la ville des Sacres et de sa blogosphère, l’un de nos prédécesseurs dans le partage de bonnes adresses : Arnaud Steffen, du blog L’art de vivre à la rémoise.

Voilà quelques mois maintenant que j’ai rencontré Arnaud via mon blog Les carnets de Sophie et nous avons rapidement accroché car parler de notre ville, de sa gastronomie et surtout de sa blogosphère, c’est ce qui nous inspire. Une chose est sûre : cela n’est pas près de s’arrêter ! A chaque rencontre et notamment en compagnie de sa charmante épouse Carine, c’est un moment de rigolade et de partage. C’est donc tout naturellement que j’ai pensé à lui pour cette première interview d’acteurs de la vie rémoise, et par chance il a accepté avec plaisir de se prêter au jeu.

Peux-tu nous parler un peu de toi ? Comment te décrirais-tu ?

Il est difficile de se décrire soi-même cependant je pense que si un seul mot devait me définir, ce serait le mot « curiosité ». Je suis curieux de tout et c’est ce qui me guide dans l’animation de mon blog.

Quel est ton parcours professionnel ?

Je dirige une agence de conseil en communication installée depuis 1988 à Reims. Au sein de l’agence, je m’occupe du développement commercial mais je suis aussi en charge des dossiers liés au web et notamment des réseaux sociaux.

Qu’aimes-tu faire durant ton temps libre à part bloguer ?

Je suis un passionné de littérature, je lis énormément. J’adore l’art sous toutes ses formes, la « culture » en général y compris les cultures populaires (rock, séries TV, Bd etc..). J’aime beaucoup l’Art contemporain et je suis un habitué du FRAC Champagne-Ardenne.

Depuis quand blogues-tu ?

J’anime le blog « L’art de vivre à la rémoise » depuis 2013. J’anime aussi le blog de l’agencepulsi.com depuis 2010 environ. D’ailleurs, nous avons été une des premières agences de communication rémoises à nous doter d’un blog.

Pourquoi as-tu eu envie de créer un blog ?

Le Blog a été créé après la publication d’une petite brochure intitulée « les Halles Boulingrin, l’art de vivre à la rémoise ». Brochure que j’avais co-signée avec Pierre Rival qui est un critique gastronomique reconnu nationalement et internationalement (il collabore notamment à l’édition Art de Vivre des Echos « série limitée » et à la revue Citizen K). C’est un peu mon maître en termes de gastronomie.

Le blog et la page Facebook (puis l’Instagram et le Tumblr) ont pris de plus en plus d’importance et rencontrent localement un certain succès (près de 5 000 fans sur la page Facebook, une centaine de visites par jour sur le blog).

Arnaud-L'art de vivre à la rémoise_2

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le fait de bloguer ?

Avec le blog, je peux assouvir ma curiosité et ma passion des bonnes choses et de l’art de vivre en général. Le partage et la transmission me guident également beaucoup.

Le moins ?

En tant que blogueurs nous sommes souvent très sollicités pour faire la promotion de produits. Si sur le blog Art de vivre nous faisons la promo de lieux, restaurants, évènements etc., ce ne sont jamais des commandes ou des billets de complaisance. Nous payons aussi systématiquement nos factures de restaurant (elles sont publiées dans les photos des restaurants de manière systématique depuis quelques mois).

Je dis « nous » car nous sommes une équipe à géométrie variable, des ami(e)s et mon épouse qui me rejoignent lors de nos virées gastronomiques. En fait, je blogue tout simplement sur mes déjeuners d’affaire et/ou déjeuners avec mes ami(e)s.

Ta manie de blogueur ?

J’adore contrôler la portée de mes publications (nombre de likes, visites, etc). Mais c’est une déformation professionnelle.

Comment vois-tu la suite ?

J’envisage une version anglophone du blog, et de nouvelles rubriques. La dernière en date « à la rencontre de » me permet de rencontrer des personnalités locales de la gastronomie et de la culture que j’apprécie particulièrement pour en faire le portrait.

Pourquoi « L’art de vivre à la rémoise » ?

J’ai toujours trouvé que ce titre voulait dire beaucoup de choses en laissant place à l’imagination. Chacun peut y mettre ce qu’il veut. Pour ma part, « l’art de vivre à la rémoise » c’est aussi défendre la notoriété de Reims, ma ville, que j’aime particulièrement et dont je suis fier. Je suis agacé par les Rémois qui dévalorisent en permanence leur ville. Il se passe énormément de choses à Reims et accessibles à toutes les bourses.

L’art de vivre à la rémoise c’est autant un restaurant étoilé, un pâtissier de renom, une expo d’art contemporain ou un concert de rock, mais aussi un festival hip hop ou une soirée burlesque au Temps des Cerises. Il y en a pour tous les goûts, il suffit d’être curieux et de se renseigner (voir la galerie de culture qui fait un travail remarquable de compilation des événements).

Arnaud-L'art de vivre à la rémoise_3

 TON PORTRAIT CHINOIS


Si tu étais un jour de la semaine ? Le samedi, jour du marché Boulingrin.

Si tu étais une fleur ou une plante ? Le coquelicot ou le bleuet, symboles de la première guerre mondiale qui a laissé une empreinte importante dans notre histoire locale et a marqué profondément notre ville. C’est aussi en souvenir de tous ces morts, peu importe leur nationalité.

Si tu étais un mois de l’année ? Septembre, le mois des vendanges qui sont un événement important de notre région.

Si tu étais un film ou une série télé ? Les séries TV sont mon péché mignon, j’en abuse. Je suis fan des films de Tarantino, Ken Loach et Sofia Coppola (ce sont ceux qui me viennent à l’esprit mais il y en a plein d’autres).

Si tu étais une matière scolaire ? L’histoire que j’ai étudiée à la fac de Reims, je suis titulaire d’une maîtrise d’Histoire contemporaine sur Reims au XIXème siècle. (véridique)

Si tu étais un livre ? Une bande dessinée, car souvent dévalorisée, la BD est pourtant pour moi un art majeur.

Si tu étais une citation ? «Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité.» (Antoine de Saint Exupéry). Cette citation se trouve dans mon bureau sous forme de « casses d’imprimerie », j’aime beaucoup cette œuvre.

Sophie_1
Article rédigé par Sophie

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Reply
    Audrey
    15 octobre 2015 at 13 h 10 min

    Un bien joli portrait et un blog qui vaut vraiment le détour!

  • Reply
    RAGOT
    13 octobre 2015 at 19 h 15 min

    Portrait d’un homme de culture, pas seulement en gastronomie. Je ne connaissais pas cette personnalité je l’admire et je suis fière d’avoir fait sa connaissance je lui souhaite pleins de bonnes choses.

  • Reply
    jasmin
    13 octobre 2015 at 14 h 22 min

    Très joli portrait et ça change des blogueuses 😉

  • Reply
    Marie
    13 octobre 2015 at 13 h 02 min

    Sophie, merci pour cet article qui nous permet de découvrir un peu plus cette belle personnalité rémoise. :-)

  • Laisser un petit mot