Actus

Duo des Halles avec Romu Ducros

Un marché c’est vivant, et puis c’est aussi une belle parenthèse qui peut facilement faire penser à une valse en trois temps. On regarde, on discute, on achète.

Romu Ducros l’a bien compris et nous invite à joindre de près ou de loin cette danse virevoltante autour d’étalages de produits frais. L’idée de mettre en avant ces Rémois et leurs achats, de former ce duo si atypique et si sympathique, nous rappelle à quel point nous ne formons qu’un avec la nature.

Alors peut-être qu’après avoir lu cet article, vous vous arrêterez plus longuement devant ses photos accrochées aux Halles du Boulingrin, peut-être que vous y verrez un sens caché, ou alors, peut-être que tout simplement, vous aurez envie de vous acheter un panier et de vous rendre au marché dans l’espoir fou d’être immortalisé. Quoiqu’il arrive, on vous encourage à y aller en fredonnant la valse à mille temps de Brel, en veillant à remplacer Paris par Reims. Just saying.

Jasmin.

Depuis un an, lorsque vous faites votre marché à Reims, vous avez de fortes chances de croiser un homme au couvre-chef muni de son appareil photo ainsi que ses acolytes armés de leurs plus beaux sourires tentant de vous faire pénétrer dans une grande boîte étrange. Ne vous inquiétez pas.

Romuald Ducros, photographe de son état (entre autres), a choisi de pointer son objectif sur les marchés rémois afin d’y réaliser des portraits de femmes et d’hommes accompagnés d’un produit (fruits, légumes…) fraîchement glané sur les étals.

Une expérience photographique participative joliment nommée « Duo des Halles » qui se déplace au fil des quatre saisons sur les différents marchés rémois grâce à un studio photo mobile.

Des portraits photographiques sobres dont la construction a été pensée afin de mettre en avant l’homme et le produit avec un point d’équilibre, l’un ne volant pas la vedette à l’autre. Dans un lieu propice aux rencontres où règne la mixité, Romuald Ducros met avant ces habitants qui privilégient le commerce de proximité et les producteurs locaux.

Il capture ainsi et à jamais dans sa boîte noire, un instant de vie simple et authentique, un moment de partage.

« Une fois le studio mobile du Duo des Halles installé et le marché ouvert, Romu et son équipe se mettent à la recherche de personnes à photographier… Dès qu’une personne accepte et arrive avec son cabas rempli de légumes frais, c’est un vrai moment d’échange convivial qui s’installe. Romu explique sa démarche, le choix du légume à photographier se fait et c’est parti, on rentre dans le studio. Romu donne quelques consignes, explique comment se positionner. Un portrait à l’inspiration hollandaise, un regard plein d’assurance, une posture légèrement de 3/4, une seule source de lumière et un réflecteur, quelques clics, quelques échanges pour corriger la posture et voilà un nouveau duo figé. C’est un projet qui prône la diversité, l’humain, la terre. Un projet riche en échange, où au fil des marchés, des rencontres se font et laissent une trace. » Anne Lemaître

☞ Vous pouvez trouver quelques photos de cette exposition en format papier dans le magazine rémois Process.

Porté par la ville de Reims, ce projet fait l’objet d’une première exposition aux Halles du Boulingrin depuis le 17 septembre 2017. Une deuxième exposition est prévue en septembre 2018 ainsi qu’un album à paraître.

Article rédigé par Hélène
Article rédigé par Jasmin

Crédits Photos : Anne Lemaître

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.