Food & Restos

Manger bien et local à Reims

Manger bien et local

Avant de vous dévoiler nos pépites du « manger bien et local », laissons la parole à Hugo, un jeune entrepreneur rémois qui rapporte dans son blog Le Supermarché Idéal les nouvelles tendances, plus responsables, connectées ou locales, de la consommation alimentaire. L’homme de la situation !

Manger local, ça veut dire quoi ?

« Manger local » devient la meilleure alternative pour recréer un lien avec les producteurs de votre région et préserver l’environnement sans faire trop d’efforts.

Le retour au «100% local » fait parti des 7 tendances qui inventent le supermarché de demain décryptées par Le Supermarché Idéal. Paradoxalement, les solutions du futur se puisent parfois dans le passé, puisqu’avant l’essor de la grande distribution, tout le monde était locavore.

Pourquoi doit-on manger local ?

Bien que s’approvisionner localement ne garanti pas à 100% l’absence de pesticides, la maitrise des normes d’hygiène, ou le respect de l’animal, « manger local » permet au moins de « manger plus intelligemment ». Reste à se faire sa propre expérience parmi les bonnes adresses des Sacrées Blogueuses.

Quelles initiatives rémoises recommandes-tu ?

Etant un utilisateur occasionnel de La Ruche Qui Dit Oui, je suis notamment impatient de tester Mon Epicerie Locale !

Hugo Caffarel 2
Hugo CAFFAREL, 
Porteur de Projet @Le Supermarché Idéal
Sacrés Fermiers

On ne pouvait pas passer à côté de ce « sacré » projet ! Depuis septembre 2015, les Sacrés Fermiers, ce sont 20 fermes situées à moins de 80 km de Reims, qui s’engagent dans un projet innovant : créer, gérer et animer leur propre magasin à Cernay-lès-Reims. 15 autres fermes participent à l’aventure en dépôt-vente, pour un total de 1300 produits proposés à la boutique.

Les rayons légumes et viandes changent tous les jours en fonction du producteur, et les légumes ont toujours moins de 24 heures de cueillette.

Sacrés Fermiers2016-02-12 17.04.42

Sacrés Fermiers2016-02-12 17.05.03

Pour en savoir, rendez-vous sur le site internet, très sympa et local lui aussi, avec un portrait de tous les fermiers adhérant au projet !

Les plus :

Le contact direct avec les producteurs, comme au marché,

La fraîcheur imbattable des produits.

Nous avons rencontré Thomas Samyn, jeune éleveur de bovins Charolais à Arnicourt (près de Rethel) et membre de l’équipe communication.

Comment est né le projet Sacrés Fermiers ?

Le projet a débuté il y a trois ans suite à une proposition de la mairie de Cernay. 80 exploitations ont été contactées au départ, aujourd’hui nous sommes 35 : 20 associés et 15 en dépôt vente.

Sacrés Fermiers2016-02-12 17.06.38

Pourquoi ce nom et ce logo ?

Nous souhaitions un logo drôle qu’on puisse faire évoluer. Quant au nom, on a mis du temps ! Après des sessions de brainstorming intense, nous avons choisi Sacrés Fermiers. « Fermiers » parce que c’est l’essence-même du projet, « sacrés » pour le côté sympathique et le clin d’œil à la Ville des Sacres.

Vos adresses préférées à Reims ?

Côté cuisine, Le bocal, Le Cul de Poule et The Mother Road (dont il fournit la viande, ndlr).

La prochaine actu des Sacrés Fermiers ?

La Fête du boudin noir et des pommes de terre & de l’air, le premier week-end de mars à la boutique (avec préparation et dégustation des produits). Nous serons aussi présents au Salon du Bon et du Goût avec un gros stand.

infos pratiques
Sacrés Fermiers
Magasin de producteurs locaux
7 rue  des Didris – 51420 Cernay-lès-Reims
Tél : 03 52 62 03 77
www.sacres-fermiers.fr
Ouvert du mercredi au samedi
de 9h00 à 19h00
Mon épicerie Locale

C’est au détour de nos pérégrinations sur Facebook que nous avons découvert Mon épicerie locale et le concept nous a tout de suite plu. En quelques mots, c’est un supermarché virtuel vous permettant de faire vos courses en ligne chez des producteurs de la région. Derrière ce beau projet se cachent Stéphanie Dehours et Sarah Barby, toutes deux adeptes des circuits courts et du bien manger. Elles se sont fixé comme objectif de redonner du sens à l’alimentation tout en valorisant le travail des producteurs locaux.

Les producteurs sont sélectionnés avec soin et doivent respecter une charte de qualité. Vous pouvez retrouver sur le site des produits frais (viandes, yaourts, œufs, fruits et légumes), de l’épicerie (huile, pâtes, miel, farines, confitures, conserves, etc.) et de la boulangerie. Nous avons particulièrement apprécié la sélection de produits bio et l’offre de produits régionaux plutôt originaux comme l’huile de colza aromatisée à l’estragon.

mon épicerie locale

Les commandes doivent être passées le mardi avant 23h pour être livrées dans un des cinq points relais le jeudi ou le vendredi. Lorsque vous vous inscrivez sur le site, vous recevez un mail de rappel avant la fin de chaque vente. Contrairement à une AMAP, il n’y aucun engagement ni aucune obligation d’acheter toutes les semaines.

A Reims, vous pouvez récupérer vos commandes au restaurant Aux Petits Oignons, avenue de Laon. Et ne vous inquiétez pas, si comme nous, vous avez une mémoire de poisson rouge et oubliez d’aller chercher votre commande à l’heure prévue, le sympathique propriétaire du restaurant prendra le soin de vous appeler !

Les plus :

Faire ses courses chez différents producteurs locaux, sans avoir besoin de bouger de chez soi

La sélection de produits bio

infos pratiques
Mon Épicerie Locale
2 rue de la Chapelle – 51700 Mareuil le port
Tél : 06 18 38 77 99
O'Producteurs

Plus de 1000 références locales de produits fermiers et artisanaux cultivés et transformés dans notre région, ne cherchez plus vous êtes chez O’Producteurs. La gamme est vaste : fruits, légumes, produits laitiers, viande, épicerie, vins, pains, pâtisseries, le tout provenant de 80 fournisseurs régionaux. De quoi combler les papilles des consommateurs les plus exigeants.

O producteur 1

Au détour d’une allée, nous avons eu un coup de cœur pour la variété impressionnante de céréales, épices et légumes secs qui donne envie d’y plonger la main pour les découvrir ! Le magasin est agréable à parcourir, les rayons sont agencés de façon claire et attractive. Sans aucun doute, ce commerce sait mettre nos sens en éveil. Et quand en plus on connait la provenance des produits, on aurait tort de se priver.

O producteur 2

Dans cet esprit de consommer local, des ateliers pâtisserie et œnologie sont proposés au sein du magasin en partenariat avec « l’Atelier de Reims ».

Les plus :

Des légumes déclinés sous plusieurs formes : entiers, coupés, râpés, en soupe… pour tous les goûts et toutes les envies.

La possibilité de faire l’ensemble de ses courses dans un même magasin, de l’entrée au dessert pour consommer sain et local.

infos pratiques
O’Producteurs
11 Rue de la Garenne – 51370 Champigny
www.blog.oproducteurs.fr

Ouvert le lundi de 12h00 à 19h30
et du mardi au samedi de 09h30 à 19h30

La ruche qui dit oui

Rencontrer les producteurs et pouvoir discuter avec eux de leur activité et de leurs produits, manger sain avec des produits de la région, c’est ce qui m’a poussé à essayer le service de La ruche qui dit Oui. C’est un circuit court sans intermédiaire, elle est un prestataire de service pour les agriculteurs, la plupart locaux ou à moins de 250 km de la ruche. Le système est similaire à celui de Mon épicerie locale, c’est-à-dire en deux temps : la vente sur internet et la distribution en main propre.

la ruche qui dit oui 3

La vente se passe sur le site internet sur lequel sont répertoriés tous les producteurs présents et la date de distribution. Chaque ruche détermine son jour de distribution hebdomadaire. La vente est ensuite ouverte jusque 2 jours avant. Vous choisissez tranquillement de chez vous les produits que vous souhaitez. En fonction des semaines les éleveurs et cultivateurs présents ne sont pas les mêmes. Certains ne vendent que toutes les deux semaines par exemple.

Le jour de la distribution, vous vous rendez au lieu de vente et vous récupérez vos produits commandés. Soit directement auprès des producteurs présents, soit auprès du responsable de la Ruche, qui se sera chargé de récupérer les différents produits auprès des agriculteurs ne pouvant pas se déplacer le jour même. Et c’est là que commence la deuxième vie de la Ruche. Echanges et rencontres entre producteurs et consommateurs : c’est une communauté qui se forme. Lors de la dernière vente à la Ruche de Livry Louvercy, tenue par Florence Niaudot, une dégustation de crêpes à l’initiative de la responsable et des producteurs était offerte. C’était très sympa !

La ruche qui dit oui_7

Pierre Gaspar de la Ruche de Reims m’explique le sens du concept « La Ruche qui dit Oui est un essaim d’abeilles qui choisissent de butiner les fleurs qui les entourent pour développer la diversité locale et profiter du meilleur nectar de leur région. La Ruche de Reims se rassemble tous les jeudis au Cabasson rue Cérès pour dire Oui aux producteurs locaux, Oui à la gastronomie de qualité, Oui à l’artisanat de proximité, Oui au respect de la terre, à l’agriculture biologique, raisonnée, Oui à la consommation responsable pour aujourd’hui et pour demain. » Merci Pierre pour cette belle explication.

Les plus :

La rencontre et l’échange avec les producteurs lors de la distribution.

Le système de commande par internet qui est très pratique.

infos pratiques
La ruche qui dit oui
Ruche de Reims : 37 rue de Cérès – 51100 Reims
Ruche de Livry Louvercy : 6 rue de la Renaissance – 51400 Livry-Louvercy
Ruche de Reims : distribution le jeudi de 17h30 à 19h
Ruche de Livry-Louvercy : distribution le mercredi de 18h à 19h
Le super maraicher

Chez les SB, rien ne nous plaît tant que de mettre en avant le travail d’entrepreneur(e)s. Puisqu’on parle de manger local, nous avons rencontré Karine Désiront, dont le projet devrait vous plaire…

Peux-tu nous décrire ton projet ?

Très prochainement, je vous emmènerai découvrir les trésors de notre belle région, interagir avec les producteurs, régaler vos papilles avec des recettes de saison, simples et familiales. Mon objectif ? Vous faire découvrir les bienfaits d’une alimentation saine et responsable en rencontrant ceux qui œuvrent chaque jour pour nous nourrir. Je vous proposerai aussi de renouer avec la nature grâce aux sorties à la ferme.

Mon projet est en création et pointera son nez tout prochainement. Vous pourrez être informés des premiers articles en laissant votre adresse mail sur la page dédiée lesupermaraicher.fr

gourds-202697_1920

Pourquoi ce projet ?

A l’aube de mes quarante ans et après la naissance de ma deuxième fille, j’ai pris du recul et j’ai eu besoin d’authenticité et de naturel. J’ai pris conscience de l’importance de l’alimentation dans notre santé au quotidien. Suspicieuse face aux produits industriels et aux productions intensives aux pesticides, je choisis de m’approvisionner  en produits de saison chez les producteurs locaux, maraîchers et cueillettes. J’y retrouve le plaisir gustatif du produit brut, la sécurité de manger des produits sains dont je connais la provenance mais aussi la satisfaction de rencontrer et rémunérer directement l’agriculteur. 

Quel est ton parcours ?

Je suis née d’une famille de viticulteurs où j’ai appris l’amour de la nature et du travail soigné. Je suis la dernière d’une fratrie de quatre enfants et nous aimions nous réunir autour de bons repas traditionnels et familiaux issus de nos campagnes. J’ai développé le goût du commerce et mon attachement à la terre en regardant mes parents œuvrer. Diplômée d’une école de commerce rémoise, j’ai exercé pendant 18 ans dans le commerce et la publicité locale.

musky-winter-squashes-61289_1920

Pourquoi le manger local ?

Je suis dorénavant convaincue des bienfaits des produits de saison et agréablement surprise par la diversité des étals de nos maraichers. Je m’interroge toutefois souvent sur « comment cuisiner simplement » et faire adopter à ma famille cette jolie courge jaune orangée au nom de Butternut, ces panais, et ces topinambours qui reviennent de la guerre… D’où l’idée de créer un blog, pour partager ces idées, ces envies, ces histoires.

pumpkins-228505_1920

Tes adresses préférées pour manger et boire un verre ?

Pour manger, « Chez Jérôme » et « au Bateau Ivre « car je retrouve cette cuisine simple et si goûteuse des produits frais, locaux et de saison. J’aime le cadre confiné et raffiné de ces deux restaurants.

Pour boire un verre ?

« Aux trois Petits Bouchons » car elles savent nous faire partager l’amour des vins qu’elles ont choisies. L’endroit est aussi très chaleureux et authentique.

Pour faire du shopping ?

« Chez Marcel E et les Créateurs » pour la convivialité de Stéphanie et l’originalité des créateurs qu’elle propose. 

infos pratiques
Le super maraîcher

Article rédigé par :

Crédits Photos : Sacrées Blogueuses

You Might Also Like

6 Commentaires

  • Reply
    refi
    16 janvier 2017 at 9 h 37 min

    C’est vraiment intéressant, vous pouvez aussi visiter http://www.chezvosproducteurs.fr, pour vos achats de fruits et légumes en ligne

  • Reply
    refi
    16 janvier 2017 at 9 h 34 min

    C’est vrai, manger bien et local

  • Reply
    Mutzig Stella
    29 février 2016 at 16 h 48 min

    Bonjour , j’ai le plaisir d’avoir lu votre article concernant les produits locaux et il en manque un : Les Fourmis Gourmandes qui sont installées à Reims, Bourgogne, Cormicy, Hermonville, Guignicourt, Rosnay et qui ont en projet d’ouvrir un sur Crugny prochainement
    renseignements cordialement

    • Reply
      Sophie
      1 mars 2016 at 23 h 37 min

      Merci pour cette info Stella, nous ne manquerons pas d’aller voir ça et de le tester 😉

  • Reply
    Hucheloup
    29 février 2016 at 14 h 23 min

    Bonjour,je vous propose aussi d aller jeter un ti coup d oeil sur le site aujardinet.com
    Producteur de fruits et légumes qui livre gratuitement à domicile

    • Reply
      Sophie
      1 mars 2016 at 23 h 37 min

      Merci pour cette info par contre pourriez-vous nous envoyer le lien car je n’ai pas trouvé ce site ?

    Laisser un petit mot