Actus Le Saviez-vous ? UNE

Tout ce qu’il faut savoir avant d’emménager à Reims

cathédrale de reims et ciel bleu

J’ai emménagé à Reims en juin 2017 après quatre ans à Nancy et un an à bouger de département en département pour le boulot, donc je pense être relativement bien placée pour vous donner quelques conseils : ces choses à savoir avant de s’installer dans la Cité des Sacres !

Quel quartier choisir ? 

Alors oui, Reims n’est pas une ville énorme, mais en y regardant de plus près, on se rend compte qu’il y a quand même des quartiers bien distincts. Quand je me suis lancée dans la recherche d’appartements avec mon copain, c’est ce que nous avons dû définir en premier, pour éviter de trouver un appartement génial dans une zone qui ne nous convenait pas du tout !

Le centre-ville : évidemment, être proche de tout, ça fait envie ! Je vous déconseillerai quand même de choisir un appartement sur la place d’Erlon ou dans la rue de Vesle, les deux lieux où vous avez plutôt intérêt à avoir un appartement ultra-insonorisé. Évitez aussi le Boulevard Lundy qui borde le centre et dont les prix sont les plus élevés à Reims (logement et taxe d’habitation) : c’est la rue des maisons de champagne !

Le quartier Clairmarais : Il y a quelques années, on aurait sûrement pas regardé de ce côté-là, mais ce quartier a bien évolué ces derniers temps. Les prix sont corrects, la taxe d’habitation n’est pas très élevée et il y a ce côté “village” dans la ville avec plein de petits commerces de proximité. C’est aussi idéal si vous ne travaillez pas sur Reims et que vous devez vous rendre au travail en train car la gare se trouve ici. On est un peu “excentré”, mais en passant la gare, on arrive directement sur la place d’Erlon !

Le quartier Cathédrale et Saint-Remi : un compromis plutôt sympa, celui que j’ai fait, en habitant dans un coin un peu résidentiel de Reims. On est tout proche des commerces et du centre-ville (entre 5-10 minutes à pieds selon où on veut se rendre) tout en étant dans une rue très calme et peu fréquentée. La tranquillité et la proximité des points d’intérêt, c’est quand même idéal non ?

sacree-blogueuse-conseil-avant-emmenager-a-reims-2

Et si j’ai une voiture, je fais comment ?

Pas toujours simple de se garer à Reims, surtout si on a choisi d’habiter vers le centre et qu’on n’a pas de garage. Par chance, dans notre logement, nous avons un garage… mais nous avons aussi deux voitures et nous vivons dans une rue payante !

Heureusement, à Reims (comme dans beaucoup d’autres villes), il y a le tarif résident ! Pour l’obtenir c’est vraiment tout simple : vous vous rendez 1 rue Vauthier le Noir avec votre carte grise (avec votre nouvelle adresse : vous pouvez la changer en ligne gratuitement par ici) et deux justificatifs de domicile. Vous aurez une carte résident à mettre sur votre pare-brise : c’est gratuit ! Pour payer, vous avez juste à utiliser l’application Easy Park, simple comme jamais (ou une carte – payante – à introduire dans les horodateurs). Le tarif est de 70cts la journée ou 4,20€ la semaine. Quand je vois que dans ma rue le tarif est d’un euro l’heure, on est bien content d’avoir le tarif résident qui revient bien moins cher que de louer un garage. Toutes les infos sont ici !

À savoir : une fois que vous avez le tarif résident, vous pouvez vous garer partout dans la zone où vous habitez (en zone verte et orange, pas rouge), mais pas dans tout Reims malheureusement.

Pas de voiture, je fais comment ?

Direction la Citura pour prendre, au choix, le bus ou le tram ! Alors, on ne va pas vous mentir, comme dans de nombreuses villes, le service de transports en commun est loin d’être idéal. Les retards, l’attente parfois longue entre deux bus et la surpopulation aux heures de pointes sont bel et bien présents. Malgré tout, je trouve que l’ensemble de Reims est relativement bien desservi par les transports. Même certaines zones commerciales en dehors de la ville.

Mais côté tarifs, j’ai quand même eu la désagréable surprise de les trouver plus élevés qu’à Nancy, alors que la ville est moins bien desservie. Le ticket est à 1€60, les 10 sont à 12€50 et l’abonnement mensuel à 37€50 (28€90 pour les étudiants, ça pique : je payais 14€ à Nancy). Mais sachez que si vous êtes salariés et que vous utilisez le bus pour vous rendre au travail, vous devez pouvoir bénéficier d’un abonnement à -50% (votre patron paie la moitié).

Mais, ne nous mentons pas : Reims en elle-même n’est pas une ville énorme et beaucoup de choses peuvent se faire à pied si vous en avez la possibilité. Personnellement, je prends le bus les jours où je commence le travail tôt ou quand le temps est vraiment très perturbé. Et je ne prends jamais ma voiture. Eh oui, je fais partie de ces privilégiés qui peuvent aller au travail à pied !

sacree-blogueuse-conseil-avant-emmenager-a-reims-3

Et si on veut partir et prendre l’air ?

L’un des gros points fort de Reims, selon moi, c’est sa situation géographique. Si on veut partir un week-end, on est vraiment proche de plein de villes intéressantes ! À commencer par Paris : la capitale est accessible en 45 minutes en TGV, c’est quand même dingue non ? Si vous voulez passer une journée shopping à Val D’Europe ou faire un tour du côté de Disneyland Paris, vous y serez en une heure tout pile en voiture. Un week-end lillois prévu ? Vous y êtes en 2 heures en voiture. Idem pour Metz ou Nancy. Et si vous avez un long week-end devant vous, en 3 heures vous pourrez admirer la jolie vue sur la Manche depuis les falaises d’Etretat en Normandie ! Bref, en train, en voiture ou en bus, il y a vraiment pas mal de possibilités, la proximité directe avec l’autoroute à la sortie de la ville rend les choses si simples.

Côté culturel et évènementiel ?

On parle souvent de Reims comme d’une ville morte, mais vous savez, chez les Sacrées Blogueuses, le hashtag #ReimsQuiBouge a la priorité. Car oui, croyez-le où non, mais il se passe des choses à Reims. C’est vrai, peut-être que parfois la communication n’est pas au top et qu’il faut fouiller pour trouver, mais oui, il se passe des choses !

En tout cas, n’hésitez pas dans un premier temps à jeter un œil à la programmation du théâtre la Comédie, l’Opéra et du cinéma l’Opéra (qui propose tous les films en VO pour mon plus grand bonheur).

Pour le reste, vous pouvez venir tous les mois découvrir l’agenda des Sacrées Blogueuses !

Mes adresses préférées

burger du restaurant sacré burger, rue de tambour à Reims

Changer de lieu de vie, ça veut aussi dire bouleverser toutes ses habitudes. Et quand on arrive dans une nouvelle ville, il faut retrouver toutes les bonnes adresses qui vont nous faciliter le quotidien. Voici mes suggestions…

  • Help j’ai besoin d’une nouvelle coupe de cheveux ! Le coiffeur est sûrement la chose la plus compliquée à trouver, je vous conseille de vous rendre chez BJ’s Capilliculteur les yeux fermés !
  • Et pour se faire épiler les sourcils ? Là aussi, les yeux fermés, vous pouvez confier vos précieux sourcils à Ma Boite à Beauté, rue des Créneaux
  • Où trouver du bon pain ? Près de chez moi, je suis fan de la boulangerie pâtisserie Francis B, rue Barbâtre. Vous pouvez aussi foncer à la boulangerie Zunic – Four à Bois rue de Vesle ou à la Pétrie (avenue Jean-Jaurès)
  • Mon brunch préféré ? Au Cabasson (formules à 10, 13, 20€), rue Cérès : du frais, local, délicieux et pas cher !
  • Mon bar préféré ? Toujours le Cabasson, pour les mêmes raisons !
  • Un bon restaurant indien ? Un Indien dans la Ville, place d’Erlon (goûtez le Thali, le midi)
  • Manger un bon burger ? Chez Sacré Burger, rue de Tambour ou 231 East Street, place d’Erlon.
  • Du côté du Boulingrin ? Le Version Originale ou la Brasserie du Boulingrin (une institution)
  • Une cuisine raffinée mais pas trop chère ? Côté Cuisine sur le Boulevard Foch !
  • Un bon restaurant japonais ? Foncez au Shin Zen, place Stalingrad !
  • Et une bonne cuisine italienne ? La Casa D’Urso, rue du Barbâtre
  • Où j’achète mon thé ? L’Éveil des thés (rue des Telliers) pour la qualité des produits, la gentillesse et les bons conseils du personnel (et vous pouvez aussi le déguster sur place)
  • On peut boire du bubble tea à Reims ? Parfaitement, au Bubble Coffee rue de Talleyrand (L’Éveil des thés en propose aussi en période estivale)
  • Et pour une pause gourmande ? Harold au passage du Commerce, Lou Creative Food rue Eugene-Desteuque ou Oma Coffee, rue Gambetta.

Et si vous avez besoin d’idées de sorties, d’escapades, d’activités et de bonnes adresses, vous trouverez votre bonheur juste là !

anais du bloh anahaddict
Article rédigé par Anais

Crédits Photos : Anahaddict

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply
    Anne
    18 octobre 2017 at 9 h 10 min

    Le quartier clairmarais et l’avenue de Laon ont toujours été sympa, mais encore plus quand les gens les ignoraient. Il y avait plus de magasins et paradoxalement moins de circulation. Mais le tram est vraiment un atout. Il faudrait juste que la mairie améliore le service nettoyage de la voirie, augmente le nombre de poubelles et les fassent vider.

  • Laisser un petit mot