Rook piercing : ce que vous devez avant de le réaliser

Rook piercing : ce que vous devez avant de le réaliser

Le piercing rook a su s’imposer comme un bijou d’oreille tendance. Il apparait original et plus esthétique que le piercing hélix, le piercing conch ou le piercing tragus. Il est réalisé sur la partie supérieure de l’oreille interne. Il traverse aussi le pli du grand cartilage. Ce type de piercing est difficile à réaliser, d’où l’importance d’avoir un maximum d’informations sur le sujet avant de s’y lancer. Focus!

Le piercing rook : un bijou complexe à réaliser

Le piercing rook est réalisé pour la première fois en 1992 par le perceur Eric Dakota. Son surnom est Rook, d’où le nom de Rook piercing. À la différence des autres types de piercings, ce bijou est particulièrement difficile à réaliser. Il est donc vivement conseillé de le faire chez un perceur professionnel. Ce dernier doit disposer du matériel adéquat.

De même, il faut d’abord s’assurer que l’oreille à percer est capable de subir cette opération. Le perceur doit donc vérifier si cette partie du corps possède la place nécessaire pour recevoir le rook piercing.

À la question de savoir si ce piercing fait mal, la réponse est oui. Il est d’ailleurs connu pour être l’un des piercings les plus douloureux. La raison est toute simple. Pour le réaliser, il faut faire passer le bijou par le cartilage le plus épais de l’oreille. Le côté positif dans cette opération est qu’elle ne dure que quelques secondes. Il suffit de percer l’oreille avec une aiguille et insérer le piercing.

Après le perçage, l’oreille devient souvent rouge et gonfle légèrement pendant quelques jours. Les patients ont souvent l’impression que leur organe est chaud, ce qui n’est pas agréable, mais pas douloureux.

Comment se déroule l’opération ?

Avant de réaliser le rook piercing, le perceur désinfecte soigneusement la zone à percer. Ensuite, il utilise un stylo pour marquer les positionnements des trous d’entrée et de sortie. Généralement, c’est la partie la plus épaisse du cartilage qui est choisie. Car, c’est l’aiguille (14 g ou 16 g) qui est utilisée pour percer l’oreille. Une fois le trou réalisé, le bijou est inséré.

Combien dure la cicatrisation d’un rook piercing ?

Le processus de guérison d’un piercing rook peut s’avérer assez long. La durée de cicatrisation s’étend de 6 à 8 mois. Mais cette durée dépend de plusieurs facteurs. Il s’agit de :

  • La qualité du piercing ;
  • La génétique et le type de peau ;
  • Le stress ;
  • La qualité des soins ;
  • Les mouvements durant le sommeil ;
  • Les accrochages susceptibles de ralentir le processus de guérison, etc.

La cicatrisation d’un piercing rook dépend de l’assiduité des soins.

Voici quelques astuces pour accélérer le processus de guérison de ce type de piercing :

  • Ne pas prendre des médicaments anticoagulants après l’opération ;
  • Désinfecter la blessure 2 fois par jour au moins ;
  • Se désinfecter toujours les mains avant de toucher le piercing ;
  • Protéger le piercing avant d’appliquer les soins capillaires ;
  • Ne pas dormir sur le côté du piercing ;
  • Éviter la piscine, le sauna ou la plage.

Autre précaution à prendre, il faut attendre la guérison avant d’enlever le bijou.

Comment choisir son bijou pour le piercing rook ?

Pour le choix de son bijou, il ne faut pas lésiner sur les moyens pour obtenir un bijou de qualité. Les matériaux à privilégier sont :

  • L’acier chirurgical pour sa qualité ;
  • L’or, car il s’agit d’une matière première végétale renouvelable et hypoallergénique ;
  • Le titane, car il est léger et hypoallergénique.

Pour des raisons morphologiques, il n’est pas conseillé d’implanter un labret. Il est préférable de choisir un piercing banane, ou un piercing barbell courbe d’une épaisseur de 1,2 mm.

Un anneau n’est pas forcément recommandé pour une première pose, car il peut tourner et introduire des saletés dans le trou fraichement réalisé. Cela peut causer des complications ou une infection.

Après la cicatrisation du piercing, les intéressés ont une infinité de choix pour le bijou rook. Ils peuvent opter pour un simple anneau en or ou pour un anneau en or serti de diamants. Un bijou en or de 14 carats minimum ne présente pas de risques d’allergies. Quant au titane, il faut privilégier un modèle de grade ASTM-F136.

Pour le choix de la forme du piercing rook, les utilisateurs ont le choix entre l’anneau et la barre courbée ou banane. Ceux qui optent pour la banane peuvent y mettre des accessoires comme une boule en titane, un accessoire en or ou encore une pierre naturelle. Quant à l’anneau, il peut être en or ou en titane ou encore brillant avec des oxydes de zirconium.

Piercing rook gonflé : que faire ?

Il ne faut pas paniquer si malgré toutes les précautions prises le piercing rook chauffe toujours au niveau des oreilles. Avant de prendre toute décision, il faut d’abord chercher à savoir s’il s’agit d’une chéloïde, d’une infection ou simplement d’un processus normal de guérison. La meilleure chose à faire est donc de contacter son body piercer pour avoir plus d’informations.

Qu’est-ce qu’il faut faire pour changer son piercing rook ?

Après l’opération, le perceur met une petite barre courbée à l’emplacement du piercing rook. Cela favorise une bonne cicatrisation de la blessure. Cela permet également aux patients de changer ou de remplacer le bijou par une autre barre courbée ou un anneau. Mais attention ! Il faut nécessairement attendre la cicatrisation définitive avant de changer le bijou.

Une fois la plaie cicatrisée, il faut toujours se laver les mains avant de nettoyer son piercing. Pour ce faire, il faut utiliser une solution saline avant d’enlever les embouts. Ensuite, il faut faire glisser la barre hors du trou. Pour finir, il faut nettoyer le nouveau bijou avant de l’insérer dans le trou.

Conclusion

Le perçage et l’insertion d’un piercing rook peuvent couter entre 40 et 60 euros. Certains salons de piercing proposent des bijoux à un prix élevé. Dans ce cas, le perçage est souvent gratuit.

Quoi qu’il en soit, le piercing rook est original. Le plus important consiste à prendre les mesures nécessaires avant de le réaliser. Pour éviter les complications, il faut toujours se faire percer par un professionnel avéré et expérimenté. La cicatrisation de la plaie peut être accélérée si les soins sont de qualité. Après la guérison, les patients ont un large choix de bijoux pour sublimer leur style.

Rook piercing : ce que vous devez avant de le réaliser

« Albane, passionnée dédiée à l’univers féminin, vous convie à explorer son blog. Entre astuces et découvertes, elle inspire les femmes à vivre pleinement. Bienvenue dans le monde d’Albane, où chaque publication épanouit la féminité. »