Tezenis : que savoir sur cette enseigne italienne de sous-vêtements à petits prix ?

Tezenis : que savoir sur cette enseigne italienne de sous-vêtements à petits prix ?

Tezenis est une marque italienne de sous-vêtements. Elle propose des articles tendance qui s’adaptent aux besoins de ses clients. S’adressant aux femmes, aux hommes et aux enfants, cette enseigne propose des collections qui séduisent davantage les consommateurs. Que savoir réellement sur cette marque de sous-vêtements ? Éléments de réponse dans cet article.

Présentation complète de la marque Tezenis

La marque Tezenis est une propriété du groupe Calzedonia. Elle a vu le jour en 2003 en Vénétie, en Italie. Le groupe est constitué d’environ 600 magasins répartis dans plus de 35 pays à travers le monde. Quant à Tezenis, l’enseigne possède plus de 25 boutiques en ligne. Elle est spécialisée dans la vente des sous-vêtements, les maillots de bain, les tenus de sport et des vêtements à prix réduit.

Pour la petite histoire, le groupe Calzedonia est fondé en 1986 par l’entrepreneur Sandro Veronesi. Aujourd’hui, il est présent dans presque toutes les grandes villes : Rome, Paris, Berlin, Barcelone, Milan, Lisbonne, Sao Paolo, Hong Kong, Athènes, etc.

Pour implanter Tezenis dans une ville, la marque privilégie les quartiers centraux et faciles d’accès. Son objectif est d’avoir de grands espaces pour créer une ambiance Tezenis. Ses boutiques sont toujours animées par des musiques du moment.

Quelle est la particularité de Tezenis ?

Les collections de lingerie proposées par Tezenis s’adaptent aux besoins de la jeunesse. D’ailleurs, le nom de la marque vient du mot grec « Thezeus » qui signifie « fils de Zeus ». Cela montre l’importance qu’elle accorde à la jeunesse et à la force. On comprend pourquoi ses articles s’adaptent à la mode.

Les collections d’articles de Tezenis sont élégantes, amusantes et faciles à porter. Elles sont parfaitement adaptées aux envies et aux besoins des jeunes consommateurs. Cerise sur le gâteau, les prix des articles sont très compétitifs. Notons que Tezenis vend plus les slips, les tangas, les lingeries d’ensemble et les soutiens-gorges.

On retrouve également dans les boutiques de cette enseigne italienne des vêtements de nuit, des collants pour femmes et des sous-vêtements pour hommes. Bref, il y en a pour tous les goûts et préférences.

Tezenis : une marque engagée dans la préservation de l’environnement

Tezenis est une marque résolument engagée dans la protection de l’environnement. Cela se traduit par ses actions qui visent à proposer une mode plus durable. À cet effet, elle mène des projets qui combinent à la fois créativité et innovation.

Comme actions écologiques, l’enseigne a choisi des fibres, mais réutilise aussi les déchets de production. Ses emballages sont fabriqués à partir de papier recyclé. Tezenis veille également à réduction de la consommation d’eau et à la réduction constante des émissions de CO2.

Évolution de la marque en France et en Europe

Tezenis a connu une percée parisienne, car elle est née en 2003, mais elle comptait déjà une dizaine de boutiques en France en 2020. Elle a ouvert des unités dans le centre commercial francilien Aéroville, à Montpellier, à Toulouse et à Cabriès. Un autre point de vente a vu le jour à Bordeaux au 86 rue Sainte-Catherine. En dehors de la France, Tezenis s’est aussi implantée dans d’autres villes d’Europe. Elle compte près de 600 points de vente dans une vingtaine de pays.

Tezenis a collaboré avec diverses marques pour la réalisation de ses collections colorées. Il s’agit de Disney ou encore de  Snoopy. Notons que le groupe Calzedonia a généré un chiffre d’affaires de 2,3 milliards d’euros en 2018. Elle s’est beaucoup développée sur le marché tricolore. Il totalise près de 200 magasins dans le pays.

Tezenis : que savoir sur cette enseigne italienne de sous-vêtements à petits prix ?

« Albane, passionnée dédiée à l’univers féminin, vous convie à explorer son blog. Entre astuces et découvertes, elle inspire les femmes à vivre pleinement. Bienvenue dans le monde d’Albane, où chaque publication épanouit la féminité. »